Le vote protestant en question

J’ai pas trop le temps de poster un article développé, je suis en pleine période d’examen, mais j’aimerais bien. Je mets toutefois simplement en ligne le PDF du CEVIPOF et de l’IFOP sur La singularité du vote protestant en question, qui donne les résultats d’un sondage mené sur des protestants concernant leur vote pour les présidentielles de 2012. Le résultat est affligeant. Je copie ici leur conclusion :

Bien que suivant globalement les évolutions affectant l’ensemble du corps électoral sur la dernière période, le vote des protestants se signale toujours par sa singularité, mais une singularité assez nouvelle. Traditionnellement à gauche, il a progressivement évolué pour se porter aujourd’hui davantage vers le centre et la droite. À la veille de l’élection présidentielle, Nicolas Sarkozy bénéficie des faveurs d’une majorité des protestants aujourd’hui dans le rapport de force qui l’oppose à François Hollande, contrairement à ce que l’on observe auprès de l’ensemble des Français. On relèvera cependant des divergences d’opinion obéissant à des logiques territoriales, historiques et générationnelles où les plus jeunes semblent adopter des positions plus radicales [principalement pour Marine Le Pen] et suggèrent un vote protestant en mutation.
– Page 4

Lien du PDF

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s